[ Contact ] Accès Collaborateurs Accès entreprise
  • Français
  • Anglais

Normes et exigences

Des normes très strictes

En tant que site de traitement de déchets, EveRé est soumis à des exigences réglementaires particulièrement strictes. L’écologie est au cœur de notre philosophie et les engagements d’EveRé sont plus que des discours convenus : l’ensemble du site est régulièrement inspecté de manière indépendante, l’absence d’impact sur l’environnement alentour est vérifié et EveRé publient des résultats transparents, vérifiables par tous. C’est, pour EveRé, la seule façon de garantir une sécurité sanitaire totale pour les populations et le respect de l’environnement autour du site.

LE CENTRE DE TRAITEMENT MULTIFILIÈRE EST SOUMIS À DES RÈGLES FIXÉES À QUATRE NIVEAUX :

  • L’UNION EUROPÉENNE

L’union européenne a fixé, dans une directive parue le 19 novembre 2008, ses grandes lignes directrices pour la gestion des déchets en Europe. En particulier, un ordre de priorité très clair est donné pour le traitement des déchets ménagers : d’abord le recyclage, puis les valorisations biologique et énergétique, et en dernier lieu la mise en décharge.

Consulter la directive déchets

C’est exactement l’ordre suivi par EveRé pour traiter les quelques 1 100 tonnes de déchets reçues chaque jour : dans un premier temps, tous les matériaux recyclables qui peuvent être extraits des déchets sont envoyés chez des recycleurs pour entrer dans la composition de nouveaux produits. La fraction biodégradable est, elle, traitée de façon biologique par méthanisation et compostage. La fraction restante, combustible, est valorisée sous forme d’électricité. Au final, ce ne sont que 10% de résidus non valorisables (dit résidus «ultimes») qui sont envoyés en décharge. Des débouchés sont continuellement recherchés pour réduire encore ce taux et tendre vers une valorisation totale des déchets ménagers.

  • LA FRANCE

L’Etat a fixé, via des arrêtés spécifiques, un ensemble complet d’exigences qui encadre les filières «incinération», «méthanisation» et «compostage» de déchets. Ces exigences sont respectées en totalité par EveRé.

Cliquez sur le lien pour accéder à l’arrêté correspondant :

Consulter l’arrêté relatif aux installations d’incinération

Consulter l’arrêté relatif aux installations de méthanisation

Consulter l’arrêté relatif aux installations de compostage

  • LA PRÉFECTURE DES BOUCHES-DU-RHÔNE

Au niveau local, le Préfet a imposé le respect d’un arrêté préfectoral reprenant les exigences des arrêtés nationaux, et les rendant, dans certains cas, encore plus strictes. Il a notamment été demandé d’aller encore plus loin sur la qualité des fumées émises par le site.

Consulter l’Arrêté Préfectoral d’EveRé du 28 juin 2012

Consulter l’Arrêté Préfectoral Complémentaire d’EveRé du 15 octobre 2014

  • LA MÉTROPOLE AIX-MARSEILLE PROVENCE

EveRé doit également respecter les exigences fixées par la Métropole Aix-Marseille Provence, qui vont dans certains cas, encore au-delà de celles fixées par l’Arrêté Préfectoral, notamment sur la question de la qualité des fumées pour laquelle des seuils encore plus bas ont été fixés.

L’ensemble de ces normes garantit l’absence d’impact sur l’environnement et la santé des populations.

Nos engagements au-delà de la loi

La réception des déchets

90% des déchets sont acheminés par train

Ce mode de transport éco-responsable permet d’éviter la circulation de près de 20 000 camions par an sur les routes, de limiter les risques d’accidents et les émissions de gaz à effet de serre.

 

Le traitement de l’eau

0 rejet d’eau à l’extérieur du site

EveRé a la particularité de n’être à l’origine d’aucun rejet d’eau à l’extérieur de son site. Toutes les eaux du site (aussi bien pluviales qu’industrielles) sont collectées, traitées, contrôlées puis recirculées en boucle fermée dans l’installation. Cette économie circulaire des ressources en eau présente le double avantage de garantir l’absence d’impact sur le milieu aquatique environnant et de limiter de façon très importante la consommation d’eau (et donc de ressources naturelles).

 

Le traitement des odeurs

500 000 m³/heure d’air traités grâce à un biofiltre

Afin de limiter les nuisances olfactives, tous les bâtiments contenant des déchets sont équipés d’un système de traitement de l’air ambiant. L’air est aspiré, lavé et épuré grâce à un filtre naturel composé de matière organique et végétale. Ce « biofiltre » élimine les odeurs et purifie l’air avant qu’il ne retourne dans l’atmosphère.

 

L’environnement autour du site

20 points de suivi

Afin de s’assurer de l’absence d’impact de son activité sur l’environnement, EveRé réalise un suivi régulier autour de son site qui porte sur plusieurs matrices : nappe phréatique, sols de surface et végétaux. Les résultats de cette surveillance environnementale sont téléchargeables ICI

 

La protection de la faune et de la flore locales

6 ha de zones protégées pour les guêpiers d’Europe et le lys maritime

EveRé s’investit dans la protection de la flore et de la faune locales : avant le début des travaux de construction du site, des études environnementales ont été menées et ont permis d’identifier la présence d’espèces animales et végétales, spécifiques à la région. Afin de les préserver, EveRé a réhabilité un espace de 5 hectares à proximité, permettant de créer un espace de vie pour les « guêpiers d’Europe ». En outre, un terrain d’environ 1 ha, sur le site même d’EveRé, est dédié à la préservation du lys maritime, une espèce protégée au niveau régional.