Tri des déchets


Les déchets reçus sur EveRé passent d’abord par notre centre de tri.

Tri des déchetsCette première étape, entièrement automatisée, consiste à séparer les déchets en fonction de leur nature afin de les orienter vers le mode de valorisation le mieux adapté :

  • Les matériaux recyclables (plastiques et métaux) présents dans les ordures ménagères résiduelles sont extraits et envoyés vers les filières de recyclage adaptées.
  • La matière organique (restes alimentaires, déchets de jardin…) est envoyée vers notre unité de valorisation organique (méthanisation / compostage) et deviendra du biogaz et du compost.
  • La matière combustible est, elle, dirigée vers notre unité de valorisation énergétique et deviendra de la chaleur et de l’électricité.

Pour réaliser cette séparation, plusieurs procédés techniques se combinent pour obtenir un tri optimal :

  • Trommel : Equipement permettant de faire un tri en fonction de la taille des déchets. Il s’agit d’un long cylindre en rotation percé de trous (ou « mailles ») de diamètres plus ou moins grands.
  • Séparateur magnétique (ou « roue aimantée ») : C'est un aimant qui capte les métaux ferreux au passage de la chaîne.
  • Séparateur à induction (ou « séparateur à courant de Foucault ») : Cet équipement récupère les métaux non ferreux (aluminium essentiellement) par un système perfectionné de polarité.
  • Presse à paquets : Cet équipement compresse les métaux extraits des déchets pour en faire des paquets d’environ 15 kilos. Ces paquets sont ensuite envoyés en recyclage.
  • Séparateur balistique : Il trie les déchets en fonction de leur forme et de leur densité. Il permet ainsi de séparer les corps creux (bouteilles, flacons…) des corps plats (films et sacs plastiques…). Concrètement, à l’intérieur du séparateur balistique, les déchets passent sur une table inclinée vibrante : les corps creux rebondissent et tombent en partie basse de la table ; les corps plats, eux, ne rebondissent pas et sont entraînés en partie haute. Il s’agit de la première étape de la séparation des plastiques.
  • Séparateur optique : Seconde étape de la séparation des plastiques, cet équipement reçoit l’ensemble des corps creux plastiques (recyclables) et les classe en trois grandes familles : les PEHD (bouteilles plastiques opaques), les PET clairs (bouteilles plastiques transparentes) et les PET foncés (bouteilles plastiques transparentes colorées). Cette identification est réalisée par un système de caméras, qui ensuite actionnent des souffles d’air qui orientent les déchets dans tel ou tel box.
  • Presse à balles : Cette machine écrase et compresse les bouteilles et les fait ressortir sous forme de balles plus adaptées au transport vers les filières de recyclage. Dans une balle de plastiques de 300 kilos, il y a jusqu’à 10 000 flacons.

Voir le fonctionnement du centre de tri