Communiqué de presse du 12/11/2013


La direction d’EveRé a réaffirmé ce matin lors du Comité d’Entreprise sa volonté de tout mettre en oeuvreafin de préserver l’emploi des salariés et reprendre l’activité sur le site dans la configuration d’origine.

La direction d’EveRé a réaffirmé ce matin lors du Comité d’Entreprise sa volonté de tout mettre en oeuvreafin de préserver l’emploi des salariés et reprendre l’activité sur le site dans la configuration d’origine.

Par conséquent, les réflexions s’orientent à ce jour vers des solutions de travail à temps partiel, avecl’objectif, pendant cette phase transitoire, de limiter au maximum les pertes de rémunération en réalisantune rotation des personnels.

Cette solution a été accueillie favorablement par les membres du CE, et des démarches sont en coursauprès des services de l’État afin de faire valider ces mesures exceptionnelles d’activité partielle.

  • Les équipes des unités qui vont reprendre leur activité (Unité de Valorisation Énergétique et Maintenance) seront renforcées.

   

  • Des formations seront proposées afin de développer la polyvalence.

 

  • Des offres de mobilité au sein du groupe URBASER sont possibles pour ceux qui le souhaitent, deuxsites vont prochainement ouvrir leurs portes à Bayonne et à Paris.

 

  • Dans les cahiers des charges pour les travaux de reconstruction du site, une clause spécifiquedemandera aux entreprises choisies de recourir au personnel d’EveRé dans le cadre d’une mise àdisposition, dans des conditions bien précises.

Roberto RODRIGUEZ, le Directeur Général d’EveRé, a réaffirmé aux salariés que «lorsque le site auraretrouvé 100% de son activité, nous aurons besoin de tout le monde et de toutes les compétences».